« Les Artistes, Les Œuvres

SKKI©

10 avril 2013

Né en Pologne.
Vit et travaille entre Paris et Long Island.
Considéré comme l’un des précurseurs du mouvement Graffiti New Yorkais & Post-Graffiti en Europe, SKKI fait sa première apparition sur la scène artistique urbaine en 1983, grâce au groupe BBC qu’il forme avec JAY ONE et ASH. Travaillant à partir d’une large gamme de media qui lui permet de ne pas adopter un style unique, son esthétique s’éloigne rapidement du style du graffiti New Yorkais et, influencé par un séjour en Allemagne en 1987, il rentre dans la période des « Directly Operational Element » dès son retour à Paris, avec des mouvements plus étirés et dynamiques. La plupart de sa production reflète une prise de conscience de la contradiction. Il fait dialoguer certains thèmes : la spiritualité et le capitalisme, l’absurdité et le réalisme, l’abstraction et la narration.
Sur l’exemple des avant-gardes Russes des années 1920, cet artiste pluridisciplinaire aime s’engager sur plusieurs fronts en travaillant avec toute une génération consacrée aux arts de rue. Il se réclame en effet de cette communauté se réunissant sur des terrains vagues. Pour lui, Stalingrad, ce mythique terrain à l’entrée de l’Avenue de Flandre qui à vu se succéder tant de figures reconnues, est le cabinet Voltaire du graffiti. La production de SKKI varie selon son contexte mais accorde toujours une importance prédominante aux phrases qui interpellent grâce à une typographie qui lui est propre. Il duplique ainsi à travers son œuvre un monde en déconstruction où coexistent l’ignorance et la culture.
SKKI expose en galerie pour la première fois en 1990 à Berlin où il peint aussi sur le fameux mur de 1987 jusqu’à sa chute en 1989. Son travail aujourd’hui a pris une direction néo-conceptuelle n’ayant plus nécessairement de liens esthétiques avec le graffiti traditionnel. Il utilise la vidéo, la sculpture, la peinture, l’écriture (à la bombe de peinture ou sous forme de néons) ou l’impression digitale sur format pvc gigantesque de photos « samplées » sur le web et les réseaux sociaux…SKKI s’amuse en permanence à questionner les multiples contradictions et autres scandales qui taraudent notre société contemporaine.

Expositions clés

  • 2013 – Espace Louis Vuitton, Paris, France
  • 2012 – Palais de Tokyo, Paris, France
  • 2011 – Colette, Paris, France
  • 2011 – Backjumps live issues, Berlin, Allemagne
  • 2001 – Galerie Magda Danysz, Paris, France
  • 2009 – Galerie du jour, Agnes B, Paris, France
  • 2009 – Tags au Grand Palais, Paris, France
  • 2001 – « Nervous System » ALife, New York, Etats Unis

En savoir plus sur l’artiste